Le projet Tatu-Canastra

L’Institut de Conservation de la Faune Sauvage (ICAS) a créé en 2010 le projet Tatu-Canastra pour la conservation du Tatou géant au Brésil. Cette espèce classée en danger au Brésil est particulièrement sensible à la destruction de son habitat. Il subit aussi les représailles des apiculteurs présents dans la région du Cerrado puisque, en tant qu’insectivore, il va se nourrir des larves d’abeille présentes dans les ruches.

Afin de pouvoir protéger au mieux cette espèce clé de voute, indispensable à son écosystème, plusieurs projets ont été mis en place. C’est notamment le cas d’une étude à long terme dans la région du Pantanal qui a pour but d’en apprendre plus sur son domaine vital, ses déplacements ou encore la densité de sa population. Nous soutenons ce projet à hauteur de 3 000 € en 2020 !

En savoir plus