La Passerelle Conservation | En Auvergne
589
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-589,page-child,parent-pageid-161,mkd-core-1.1,ajax_fade,page_not_loaded,,burst child-child-ver-1.0.0,burst-ver-1.7, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,transparent_content,blog_installed,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
AGIR EN AUVERGNE

81 espèces de mammifères, 187 espèces d’oiseaux nicheurs et 15 espèces de reptiles cohabitent en Auvergne. Cependant, cette faune exceptionnelle est en danger. Aujourd’hui, ¼ des mammifères, 2 espèces de reptiles, 50% des oiseaux sont menacés d’extinction !

 

 

Nous ne voulons pas rester de simples spectateurs mais agir concrètement et participer à leur conservation. Il est urgent d’agir. Pour cela nous travaillons, grâce à vos dons, avec des associations naturalistes qui agissent localement.

Nos actions réalisées

 

 

  • En décembre 2016, pose d’une chiroptière dans l’Église d’Ardes-sur-Couze. Ce dispositif/meuble permettra le retour de colonies de chauves-souris dans les combles du bâtiment et en bloquant l’accès aux pigeons. Ce projet nous l’avons mené conjointement avec le Conservatoire d’Espaces Naturels d’Auvergne, Chauves-Souris Auvergne et la mairie d’Ardes-sur-Couze.

 

  • En 2015, installation d’une quarantaine de nichoirs disposés dans le Parc Animalier d’Auvergne et destinés à la cinquantaine d’espèces d’oiseaux répertoriés aux alentours du Parc par la LPO Auvergne.

 

  • En 2013, pose d’une placette d’alimentation  (cliquez sur le lien pour voir la vidéo !) pour les milans royaux au Parc Animalier d’Auvergne, en collaboration avec la LPO Auvergne. En France, le milan royal figure désormais parmi les espèces vulnérables, notre pays abritant plus d’un quart de la population mondiale. Cette placette est régulièrement alimentée par les soigneurs du Parc Animalier d’Auvergne afin de sédentariser les milans royaux et de leur assurer une alimentation saine car cette espèce est souvent menacée par l’empoisonnement passif dû aux pesticides.
Les associations auvergnates avec lesquelles nous travaillons